De Pontoise à Mirabel....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Mer 31 Déc 2014 - 17:57

Bonjour,
Voilà presque un an, je tentais un "périple" qui me tient à coeur: Rejoindre Pontoise (Cormeilles en Vexin LFPT) à Mirabel (Montréal-Mirabel CYMX) pour aller rendre visite à mon cousin plantigrade Bo. J'avais choisi pour ce voyage un beau bi-moteur, le Beetch 18 que j'avais préparé pour l'occasion. Ma route, au nord, devait me permettre un maximum de survol de "terres" afin de me garantir une relative sécurité. Hélas, l'aventure s'était terminé à Kirkwall (EGPA) sur une panne grave de mon avion, comprenez bien sur une panne de mon simulateur.
Vous aurez suivi que cet automne, las d'avoir les mains dans le cambouis, j'ai migré vers P3D et amélioré les capacités de stockage de ma machine. A force d'essais, de validation de ces essais puis de "backup" des solutions retenues, j'en suis arrivé à avoir (je touche du bois) un simulateur à la fois beau (à mes yeux) et stable.
La confiance étant revenue, j'ai tout naturellement décidé de repartir à l'aventure en compliquant un peu le travail de mon simulateur....

Première étape: Pontoise (LFPT) Duxford (EGSU)

Cette étape, simple et rapide était surtout l'occasion d'aller rechercher mon bimoteur favori qui était en maintenance à la "Mecque" des vieilles hélices. En effet, mon bon vieux Cat avait été rapatrié à Duxford pour une remise en état et requalification.
C'est donc avec une certaine hâte que je partais de Pontoise le 23 décembre au matin. Pour aller plus vite et surtout me permettre de passer le 25 décembre en famille je choisissais de faire la navette à bord de mon jet privé, et oui je suis comme cela Wink : Mon Morane Saulnier MS 760.
La matinée n'était pas très froide mais très grise et pluvieuse. Fort heureusement ses deux petits Turbomeca Marboré me permettaient de faire le voyage en un peu plus de 45 minutes.





La Manche avait alors quelque chose de menaçant. Un mur gris acier couvert de vagues meurtrières. Je m'efforçais de ne pas penser à ce qui m'attend dans l'atlantique nord...



A mon arrivée en Grande-Bretagne, j'ai eu le plaisir de constater que la météo ne m'avait pas menti: Le temps s'améliorait.



J'ai eu un peu de mal à obtenir l'autorisation d'atterrissage. C'est après deux boucles que je me présentais en finale et c'est aussi là que j'ai eu un coup de chaud... Même si la foule n'était pas là pour moi, elle scruterait mon atterrissage!



Au parking, quelle fierté d'être en aussi bonne compagnie! Problèmes



Voilà, première étape bouclée!
(La route n'est pas représentée sur la France à cause de l'interruption pour passer en FTX Europe)


Et oui, deux étapes proposées dans la même journée... Il faut dire que la première était au chaud depuis une semaine... =WO

Deuxième étape: Duxford (EGSU) à Wick (EGPC): Premières sueurs froide et c'est bon d'avoir des amis...

Hier, je me suis présenté de bonne heure sur le Tarmac, encore encombré, de Duxford. La météo était bonne malgré un vent froid. J'avais décidé de m'offrir un premier vol à bord de ma baleine qui soit  sécuritaire mais qui puisse servir tout de même de test à ses instruments de navigation. Un départ par beau temps mais assez tard pour qu'il se finisse de nuit et aux instruments. Les conditions météo étaient parfaite pour cet exercice grandeur nature et j'étais ainsi persuadé de pouvoir me familiariser avec le vieux GPS de mon Cat.
Au terme d'une longue check list, et oui, ce vénérable monsieur ne se traite pas à la légère sinon il refuse de démarrer!
Je finissais donc par mettre en route vers 14h00 pour une arrivée au nord de l'Ecosse vers 18h00 à la nuit tombée...
Le ronron de mes Pratt & Whitney m'emplissaient de nouveau de joie, cela faisait de nombreux mois que je ne les avaient pas entendu et je réalisais alors à quel point ils m'avaient manqué. La check list avant décollage terminée tout au vert (normal, mon Cat sort des ateliers) et la clearance obtenue je m'alignais, non sans "baliser" (que de monde).



A peine donnais-je du gaz, onctueusement, sans brutalité, que mon bateau volant s'élançait dans un bruit fantastique...



Enfin ce bel oiseau de mer regagnait le seul endroit qui lui convienne!
Les premières minutes du vol furent... Gâchées par un imbécile de contrôleur qui ne cessait de me harceler pour que je gagne au plus vite les 8000 Ft où il voulait me voir. Comment expliquer à cet entêté que mon Cat, pour vaillant qu'il soit, ne grimpe pas au ciel comme un jet! Si j'avais tenu cet imbécile, il aurait vite compris qu'il ne faut pas gâcher le plaisir des retrouvailles entre un ours et son Cat!
Fort heureusement, les moteurs du "Marquis de Tombelaine" respirent la santé et j'atteignais l'altitude requise avant d'avoir envie de bombarder la tour.
La première moitié du vol se déroula comme... La dernière case des bandes dessinées "Luky Luke"! Le jour déclinait doucement et je prenais un immense plaisir à surveiller température et pression d'huile comme le lait sur le feu.





Ce vol était un vrai plaisir et j'en faisais profiter les amis (qui bossaient dur) à la radio. M'étant connecté sur Dafsim (cela faisait parti de mes essais). Mes chers complices (qui travaillaient sur la connexion réseau) ont décidé d'avoir un aperçu réel de leurs avancées. Et quel ne fût pas ma surprise de voir débarquer ce cher Lagaffe dans un moucheron (oups pardon Wink ) Et venir me tournicoter autour tel un pique-boeuf. En fait il me faisait une très belle démonstration. Je volais sous P3D, lui sous... FS9! Et... Nous volions de concert "dans" Dafsim!



Une minute après, c'était au tour de ce vieux briscard de BeDe40 de venir me rejoindre à bord d'un Catalina mue, lui, par FSX! Et les "trois" simulateurs de cohabiter sans heurt sous Dafsim! Je n'en menais pas large mais je suis très peureux pour mon simulateur! Wink Tout allait à merveille!



Je n'ai qu'un regret, c'est que David ne se soit pas joint à nous avec... Xplane! Il aurait ainsi fait une sorte de démonstration finale! =8 =WO

Le temps passait, la nuit était tombée et après plus de trois heures de vol, et bien... Le siège de mon Cat s'entendait de plus en plus mal avec mon fondement. En mon fort intérieur je notais de penser à un coussin pour les vols à venir!
En Ecosse la neige est apparue, recouvrant le paysage d'une blancheur irréelle sous les rayons de Lune. Bede40, en pilote rodé a envoyé balader l'ATC et tracé sa route pendant que je jouais les élèves sages.



J'ai alors appris que l'obéissance avait ses limites. Dans la baie entre Lossiemouth et Wick j'ai été pris dans un grain terrible. Je n'avais plus aucune visibilité et je ne pouvais plus me fier qu'au sadique qui tenait le micro de l'ATC (Celui du jeu hein! Pas dans la réalité)
Le contrôle m'emmenait toujours plus à l'est vers la mer et le grain!!! A un moment, Bede40 m'a sommé de ne plus écouter ce jeune con virtuel et de me fier à mon GPS et à lui! Grand bien m'en a pris! J'ai retrouvé le terrain (mal éclairé et noyé dans la flotte).
Après un atterrissage dont je ne suis pas fier, présentation trop rapide , dérapage (un peu) contrôlé pour perdre de l'altitude et ne pas reprendre de vitesse (déjà trop élevée) j'ai enfin posé les roues de mon vénérable!



Une belle aventure simulée... Merci les copains!



Voilà, cet après midi, je pense que je vais faire une autre étape, au dessus de l'océan cette fois....

Troisième étape, de Wick (EGPC) à Reykjavik (BIRK):

C'était hier matin, un matin frileux au nord de l'Ecosse. Il faut dire qu'en cette saison, la région n'est pas particulièrement riante. Après une revue complète du matériel de survie et de confort, une visite pré-vol très poussée malgré le froid qui pince, je lançais les moteurs vers 9h45 sous un froid soleil blanc d'hivers. Sir Hopkins, installé confortablement sur le siège du copilote me regardais avec des yeux à la fois curieux et énamouré. Le sachant frileux, je le couvrais en partie d'un plaid en attendant l'autorisation de décollage.
Dès la clearance obtenue je poussais doucement mes jumeaux Pratt & Whitney ce qui a semblé plaire à ma saucisse à patte car j'ai vu le plaid remué au rythme de sa queue. Le cat s'est ébroué et a gagné.... assez vite en vitesse.



Nous nous somme très vite éloigné des cotes Ecossaises sans avoir à subir l'ATC. Il avait du intégrer que j'étais à bord d'un cétacé volant qui ne grimpe au ciel que très calmement. Le temps était parfait, quelques gros nuages mais une visibilité de rêve. Enfin de rêve... Je voyais surtout la première grande étendue de mer à franchir avec, comme seule étape possible, les îles Îles Féroé. Bon, ce n'est pas la mer à boire mais dans un Cat plus vieux que moi et réputé capricieux cela a de quoi provoquer quelques doutes.



J'étais parti à 10h en pensant avoir un voyage entièrement de jour, en vu des Iles Féroé, je commençais déjà à déchanter un peu, ce satané soleil ne montait pas sur l'horizon, il m'accompagnait mollement.



Les  dites îles furent passées sans soucis particulier et je m'offrais une collation dont sir Hopkins profita. Un picnic avec mon Teckel à 10000 Ft au dessus d'îles enneigées a quelque chose de magique!



L'après midi avançait, je ne voyais plus les côtes ni devant ni derrière lorsque je vis, sur ma route une trace de présence humaine... Pas la meilleure trace qui soit d'ailleurs. J'ai beau savoir que mon Cat fonctionne grâce au pétrole, trouver des traces d'exploitations pétrolières en plein milieu de... nul part....



Le jour déclinait sérieusement alors que les côtes Islandaises apparaissaient. Il n'était pourtant que 15h00. Mes réserves de carburant étaient encore de 68% et il ne s'était rien passé de notable. Enfin, rien d'avouable.... Alors que je me penchais un peu en avant pour essayer de distinguer les côtes dans tout ce bleu et blanc, sir Hopkkins a pensé qu'il était l'heure du câlin et s'est précipité sur moi. En sautant, je ne sais comment, il a réussi a bousculer la manette des gaz. Il n'en fallait pas plus pour que ma baleine pense, elle, qu'il était temps de descendre car à 10000 Ft il fait froid!



(Cet incident peu probable dans un cockpit de Catalina s'est vraiment passé dans la configuration de mon cockpit. Le temps de calmer le Teckel et de rétablir l'assiette et les gaz, j'avais perdu près de 600 Ft. Quand on sait à quelle vitesse monte un Cat...)

Tout s'était passé à merveille, j'étais étonné de la bonne volonté de mon Cat et je commençais à me détendre au dessus de l'Island quand... Et bien oui, mes moteurs ont commencé à ratatouillé. Tout était au vert... Je me suis dis que la malédiction allait encore frapper. J'enclenchais la réchauffe carbu, la pompe carburant. Réaction peu adaptée mais je ne suis qu'un "simeur". L'histoire m'a fait perdre 1000 Ft. Quand le moteur s'est remis à tourner "normalement", j'ai coupé réchauffage et pompe, contacté Reykjavik pour demander une altitude de 6000 Ft.
Le reste du voyage fût sans histoire. Je posais mes pneus à 17h15 au terme de ... 7h15 de voyage (j'avais mal compté Didier Wink )



Voilà l'image PlanG:



Voilà, la prochaine étape sera longue et en mer... Je devrais rallier le Groenland.

Quatrième étape: De Reykjavik (BIRK) à Narsarsuaq (BGBW):
Une étape plus courte en temps ce matin mais avec une distance franchit de 650 nm et une météo  idéale.
J'avais décidé de partir plus tôt afin de me garantir une arrivée de jour avec une bonne météo. L'étape de base et la finale dans des Fjords inconnus m'impressionnait beaucoup. La mise en route s'est déroulée à 8h00 du matin, en pleine nuit et avec un froid mordant. J'avais un peu peur pour le temps de chauffe de mes moteurs mais une erreur de taxiway m'a permis de les mettre en température. Il fallait bien que je me fasse remarquer!
J'ai atteint les 9500 Ft vers 9h00 et toujours en pleine nuit.



Lors de la première partie du voyage je dois avoué avoir fait confiance à mon pilote automatique car sir Hopkins me lançait des yeux pleins de reproche, il avait froid, faim et s'ennuyait seul dans la cabine...



(En fait je devais allez faire les courses pour ce soir)

Le résultat fût un très, très gros écart de route et un contrôleur qui avait jeté l'éponge lorsque j'ai repris les commandes!
La météo aidant, mon Cat tenait une forme olympique me permettant une vitesse de croisière de 115 Kt! Dans le dernier tiers du voyage, peu avant de voir les côtes du Groenland j'ai eu une délicieuse surprise! J'ai vu des iceberg dériver mollement du nord vers le sud!



La navigation dans les fjords, même avec l'assistance de l'ATC m'a donné un avant goût de se qu'on vécu, à bien plus basse altitude, les pilotes de Mosquito durant la seconde guerre mondiale. Repérer une cible, ici ma piste, à travers les nuages et les méandres est vraiment un sport à se dévisser la tête!



J'arrivais à Narsarsuaq après un peu près trois heures de voyage. L'atterrissage, même sur une piste gelée fût un régal.






Voilà, lors de la prochaine étape, je poserais mes roues sur le continent Américain!
Amitiés, GreenHopper.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  neptune le Mer 31 Déc 2014 - 19:08

A enfin, et bien je vais suivre les épisodes sur AMC ...

Merci Green Fiesta Fiesta

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

   
La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.

neptune
Admin

Number of posts : 4915
Age : 62
Location : PALMA de MALLORCA Espagne Méditerranée
Registration date : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Mer 31 Déc 2014 - 19:13

Waouh ... quel beau périple, avec de superbes screens et une narration fort vivante et sympathique que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire Bravo
Le repaint du Cat est magnifique, je finis par l'aimer et le trouver beau finalement ce Cat ! lol!

Et ce p'tit poilu, Sir Hopkins ... d'où sort-il ? Il est "livré" avec le Cat ou c'est toi qui a réussi à le mettre dans l'avion par un montage ?

Merci pour ce super reportage et à bientôt pour la suite d\'accord

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  neptune le Mer 31 Déc 2014 - 23:10

Son teckel le suit partout et c'est un amour

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

   
La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.

neptune
Admin

Number of posts : 4915
Age : 62
Location : PALMA de MALLORCA Espagne Méditerranée
Registration date : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Jeu 1 Jan 2015 - 15:21

Désolé, mais Pascal est un ours irresponsable, imaginé laissé sont CAT dans les main de son chien raleur raleur raleur


Handie, tu m'a fait beaucoup de peine là... Il est B0 le CAT point barre Fiesta



Mais bon, continu à te faire la main sur le Castor, avant d'oser toucher au CAT Paix Hilare Hilare

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Ven 2 Jan 2015 - 11:03

Bonjour,
Tout d'abord je vous souhaite un bonne et heureuse année 2015! Santé, bonheur et prospérité!

Que fait-on le premier jour de l'année alors que l'on est en ligne avec ses amis? Et bien on décide de continuer le beau voyage mais ensemble! Donc:

Cinquième étape: De Narsarsuaq (BGBW) à Cartwright (CYCA): Ou quand ma bande de vieilles hélices décident d'envahir l'Amérique! =8

C'était déjà le début d'après midi lorsque je décidais d'effectuer cette cinquième étape. Patou décida aussitôt de m'accompagner! Je nous mitonnais un plan de vol de quatre heures en lui précisant que nous partirions à 9h00 (temps de jeu) en météo réelle. Patou me demanda pourquoi ne pas partir en heure réelle. Quand il  vit la météo il compris pourquoi je ne voulais pas arriver de nuit!
Donc décollage à neuf avec un Neptune (mon atout, le dieu de la mer) fringant qui se retrouvais dans les airs plus vite que moi! Lagaffe quand à lui résolvait quelques problèmes technique avant de se joindre à nous!



Je n'avais qu'une envie, crever la couche car la neige n'est déjà pas très confortable dans la réalité, dans un simulateur cela devient vite une plaie!



Fort heureusement, vers une fois la couche passée le calme et le confort revenaient!



Avec une telle visibilité, il devenait possible à mes complices de resserrer la formation et là, il y eu quelques surprises! =8
Didier qui voulais voler à une vitesse équivalente à celle de mon Cat avait choisi un C47. Grande a été ma surprise lorsque j'ai vu débouler un tandem destiné à l'invasion! Lagaffe tractait un planeur! Aussitôt je lui en faisait part il me répondit que c'était les provisions, méfiant de la nourriture Américaine il avait pris ses précautions! =8 =WO
(Je n'ai pas le C47 microsoft dans P3D, il se retrouvait donc avec le JustFlight et son...Planeur)



Mon pauvre Patou lui, ramait contre un vent de plus de 40 kt alors que Didier et moi "caracolions" avec seulement 10 Kt. Cela fit que nous avons débrayé le moteur météo Opus pour se fier à celui de Dafsim sans différence majeur d'ailleurs! Le bon vieux Beaver de Patou avait toujours un mal fou à nous accrocher!
Dans la cabine passager, sir Hopkins commençait à trouver le temps long et se demandait qui j'avais trouvé pour parler et rire au milieu de l'océan. Je voyais dans ses yeux des doutes quant à ma santé mentale!



C'est alors qu'entra en jeu BEDE40 avec un Tecnam flambant neuf qui vint tournoyer tel un chasseur au milieu de notre formation de vieux appareils!



Iguane vint nous rejoindre, une joyeuse bande était en train de se ruer à l'assaut des Amériques!!
L'arrivée se déroula sans histoire à part que je préférais amerrir parce ma piste était.... Perchée sur un plateau à pic! (Je n'avais pas pensé à régler Vector avant le départ!)
Didier lui, s'essayait au Cat!





Voilà, je suis sur le continent de Bo! Quatre heures nous ont suffit pour faire cette dernière traversée!



La suite très bientôt!
Amitiés, GreenHopper.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Ven 2 Jan 2015 - 11:18

Re bonjour les Copains!
Vous trouverez mes plans de vol
Amitiés, Pascal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  neptune le Ven 2 Jan 2015 - 13:38

Bonjour, Green
d'avoir partager ton périple, en te lisant me fait repasser le film de ce vol dans mes pensés .

Une déconvenue ma MTO, 45 kt de vent au 259° j'ai fait un refeuling du castor en vol j'étais à 0% moteur arrêté ......... 96kt sol toujours les manettes à fond et pour coller au CAT la simu fois 2 et même fois 4 par moment ...
Une MTO qui faisait de la résistance que je n'arrivai pas à effacer, sans faire des tonnes de manip dans P3D , les stations MTO proches donnaient les même conditions que OPUS ou DAFSIM , mais venait coller des valeurs fausses dans le simu ..Je vais regarder le pourquoi du comment ?

Patou

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

   
La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.

neptune
Admin

Number of posts : 4915
Age : 62
Location : PALMA de MALLORCA Espagne Méditerranée
Registration date : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Mar 6 Jan 2015 - 13:13

Bonjour,
Je vous donne quelques nouvelles de mon périple....
Voilà quelques jours que je suis à Cartwright (CYCA) et ne peux en bouger. En effet, Sir Hopkins, de moins en moins convaincu de mes capacités de pilote s'est mis dans la tête de passer son brevet:

https://v.cdn.vine.co/r/videos/E08D748A9B1120199763946545152_2b6a3e9ef63.5.1.2669346491215408306.mp4?versionId=dWT6EIpIIuZ_ozJx.Cel5zvc_IfeuVwp

Moi qui voulait rallier Saint Pierre & Miquelon au plus vite pour passer quelques jours avec mon grand-frère (de coeur) j'en suis à admirer les essais de décollage de mon Daschunt!
Amitiés, GreenHopper

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Mar 6 Jan 2015 - 13:39

Hilare

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  neptune le Mar 6 Jan 2015 - 14:03

Moi j'aurai bien essayé avec les toutous de Falbala  Bravo

par contre préviens pour la suite , je t'accompagne

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

   
La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.

neptune
Admin

Number of posts : 4915
Age : 62
Location : PALMA de MALLORCA Espagne Méditerranée
Registration date : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  magnum le Mar 6 Jan 2015 - 14:15

Superbe! Un peu tardif pour ma part comme passage, mais un peu busy en ce moment!

J'ai noté le PLN et je compte bien suivre tes traces en prolongeant même sur Vancouver!

Au passage je te signale un petit soft tout bête qui donne d'excellents résultats dans les averses de pluie et de neige PrecipitFX



________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
L'esprit c'est comme un parachute, il n'est utile que s'il est ouvert!



Intel Core i7 4820K/3.70 GHz / Asus P9X79 / 16 Go DDR3 / W10-64 / Asus DUAL-GTX1070-1797 MHz-8 Go
SSD Samsung EVO 250G / 500G / 1T / Asus VS278Q / Samsung S22B350 / Rex4 Texture/SoftClouds/Architect / P3D V3.4

magnum
Admin

Number of posts : 1745
Location : 36°31'32.48 N / 4°44'26.70 O
Registration date : 06/09/2012

http://www.flamentpatrick.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Mar 6 Jan 2015 - 16:09

Et bien voilà, depuis le temps que je demande confirmation du résultat pour PrécipixFX


Il va bien dans P3D??? Car moi qui aime ces météo, je suis pas gâté pour la photo...


Merci de non montré Vainqueur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 10:49

Bonjour,

[/Hors sujet:
Huit jours sans nouvelles... Enfin, quasiment treize jours sans toucher mon yoke. Dans un prime abord à cause d'un planning qui se rechargeait à vitesse grand V. Et oui, le numéro de l'on met devant l'année ne change pas les choses. Nous emmenons les problèmes de 2014 en 2015. Le service manquait de monde en 2014, quelques jours après la magie n'a pas opéré, nous manquons toujours de monde. Mais çà, c'est la routine, le train train engourdissant.
Et puis il y a eut la semaine dernière. La grande baffe dont on croit qu'elle va vous réveiller mais qui vous laisse sonné, un mauvais goût dans la bouche et plein de doute. Et là, et bien on n'a pas envie de jouer. Je ne me demandais pas ce que j'avais fais au bon dieu, je me lamentais sur ce que nous avions laissé faire au monde. Réflexe certes peu constructif, mais bon, quand même, 17 morts innocents en quelques jours pour les mêmes raisons...
Et comme d'habitude en parlant avec les copains que l'on tourne son regard vers là où il faut avancer tout en essayant de tirer, à son échelle, des leçons de tout cela./Hors sujet]

Voici donc la sixième étape qui m'a emmené de Cartwright (CYCA) à Saint Pierre (LFVP):

Hier, au petit matin, après une longue séance de dégivrage et une visite pré-vol qui n'en finissaient pas, j'ai pu mettre mon Cat en route et sortir Sir Hopkins de la voiture où il attendait au chaud pour qu'il se prépare lui aussi à un voyage de quatre heures environ. J'eus encore droit à un regard courroucé! Pensez donc un Teckel dans la neige. Il a le... juste à la bonne hauteur pour que cela gèle! Ces petits chiens ont beau être de robustes chiens de chasse (sanglier, renard...) ce sont les chiens les plus frileux que je connaisse.
Enfin, à 9h00, les roues du Cat quittaient la piste ( Lors de la dernière étape j'avais pris soin de ramener mon vieil avion sur la terre ferme et de rincer et sécher au maximum la coque et le train) sous un blanc soleil d'hiver. L'ATC se montrait encore une fois très compréhensif et me laissait gagner 8000 ft sans me presser. Il faut dire que les régions que j'allais survoler pendant cette étape ne sont pas très peuplées ni leur ciel encombré.
La traversée du Labrador, une fois mon altitude de croisière atteinte et Cat bien trimé, devint vite monotone. Sir Hopkins dormait dans ses couvertures et n'aurait de toute façon pas bougé une oreille pour son tortionnaire. Je décidais donc d'appeler Bede40 afin d'avoir de ses nouvelles et nous avons alors discuter ensemble. Grand bien m'en pris!
Le paysage uniforme, la blancheur aveuglante et le ronron de mes moteurs additionné à mon état de KO (expliqué ci-avant) firent que lorsque l'ami Bernard se concentrait sur une tâche, je finissais par m'endormir. Fort heureusement les ours sont équipé d'un dispositif sonore d'alerte endormissement: Le ronflement! Dès que Bernard entendais les premiers grognement j'avais droit à un "Hé Ho!" Qui me tirais de ma torpeur.
Je fini par passer à la verticale de Marys Harbour (CYMH) et là, Bede40 a du appeler l'ATC en catimini car celui-ci ne m'a plus lâché jusqu'à destination. Régulièrement je recevais des ordres de changement de cap avec rappel à l'ordre si je ne répondais pas assez vite!
Comme vous l'aurez remarqué, il y a moins de screen de cette étape pour le moment, et oui, je ne ment pas en vous parlant de monotonie!

Mon premier étonnement fût de constater que les iceberg évoluent très près de la côte là bas!



Mon second fût de découvrir que Terre Neuve est beaucoup plus densément peuplée que le reste de la région. Tout au long de ma traversée du territoire je survolais un paysage émaillé de petites agglomérations, de fermes et diverses habitations qui me semblaient bien incongrues vu la rusticité et l'isolement de l'endroit.
La zone de Gander (CYQX) avait tout des villes Américaines:



Au sud de Terre Neuve les nuages s'épaissirent et le plafond devenait bas. Je commençais à m'inquiéter sérieusement lorsque l'ATC m'ordonna de descendre à 2000 ft, traverser si tôt cette soupe ne m'inspirais pas. Tous dispositif de dégivrage et de réchauffage en route je plongeais dans cette ouate peu accueillante en espérant voir mieux dessous. Et j'eus une très bonne surprise, en finale les nuages se dissipèrent pour m'offrir une arrivée de toute beauté sur Saint Pierre:



Ce petit bout de France au pays du froid. J'étais heureux d'être arrivé là! Et oui, je rendais visite à mon grand frère de coeur qui venait juste de passer me voir en réel, au retour de ses vacances à Cuba, avant de repartir pour 6 mois à Saint Pierre! Il étais venu à moi en vrai, j'étais allé à lui en virtuel. Nous nous étions vraiment rencontré! De voir où vivait 6 mois de l'année mon Urgentiste préféré, mon frère de coeur dans la vie, m'a encore plus fais sourire. Pensez donc, un Normand né en Cote d'Ivoire qui n'aime que les températures inférieures à 19° pour vivre et travailler.  Le seul vrai viking à la peau d'ébène!

L'atterrissage fût une formalité sur cette belle piste bien déneigée!



le temps de sortir les bagages et Sir Hopkins et nous retrouvions pour notre café et nos longues discussions si enrichissantes!



Voilà, fin de la sixième étape effectuée en 4h10:



En espérant ne pas être trop long...
Amitiés, GreenHopper

modération corrigé les 2017 morts en 17 c'est déjà beaucoup,  pas la peine d'en rajouter  Evil or Very Mad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  neptune le Jeu 15 Jan 2015 - 12:55

Bien tout seul à ronfler  la prochaine fois fait le en SPITT et tu t'endormiras pas .

Beau récit que voila, merci à Bede'CO .
j'ai pas dit Bede'nco Fiesta Fiesta

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

   
La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.

neptune
Admin

Number of posts : 4915
Age : 62
Location : PALMA de MALLORCA Espagne Méditerranée
Registration date : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  pierrick le Jeu 15 Jan 2015 - 14:02

Yo!
Super le récit, les photos et le reste.
Merki du partage.
A tcho, Pierrick.
Ps: Au moins on est sur que les modos lisent tout !

pierrick
Admin

Number of posts : 1333
Age : 57
Location : Neuilly/sur Seine et St Malo
Registration date : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  laser le Jeu 15 Jan 2015 - 14:11

Salut ! merci pour ces belles photos! il y en a ont dirait quasiment des vrais ! belle narration ! super chouettes Bravo

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Mon Matos
Intel Core i7-6700K OC 4.5 GHz/ 32 GO Crucial DDR4 Ballistix Sport LT 4x8 GO 2400MHz CAS 16/ Asus Z170 Deluxe/2xSSD 840 EVO 500GB P3D/2xSSD 840 EVO 250GB/ Mybook WD usb3.0  2Téra/Windows 10 PRO 64 bit
Gigabyte GeForce GTX 980 Ti G1 Gaming - 6 Go / Enermax Ligtech 240-ELC-LT240-HP/ Boitier NZXT Phantom 820
Asus VG278 27" 3D/ Acer Z35 Predator 21/9 2560x1080 Incurver G-SYNC/ Antec Truepower Quattro 1200w/  

laser

Number of posts : 2294
Age : 57
Location : Octon 34700
Registration date : 03/09/2008

http://www.youtube.com/user/KOCHONNET?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 17:45

J'aime toujours autant les reportages de ton grand périple ... à bientôt pour la suite Bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 19:17

Bonsoir,
toujours aussi heureux de lire vos réaction, c'est là que l'on voit les potesses et les poteaux! A présent j'vais musarder un peux chez mon cousin, l'est tellement bon et chez lui c'est tellement beau!
Amitiés, Pascal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De Pontoise à Mirabel....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum